Le puzzle difficile des OPCO

Dernière modification le : 2 août 2019

Les onze opérateurs de compétences (OCPO), chargés d’accompagner la formation professionnelle viennent tout juste d’être agréés (onze arrêtés publiés au J.O du 31 mars 2019).

 

A première vue, il ne va pas être si facile de s’y retrouver et, comme souvent en pareil cas, les choix ne feront pas l’unanimité. 

 

Ainsi, les OPCO ESSFIMO, Cohésion sociale, Entreprises de proximité ressemblent plus à une auberge espagnole, comparés à l’OPCO Construction. L’AFDAS élargit quant à lui son périmètre, plutôt cohérent.

 

Les choix défient parfois la logique, un péché de cohérence qui vient sans doute du calendrier serré imposé et de la difficulté des branches professionnelles à s’accorder rapidement. 

 

On peut quand même s’interroger sur le fait que l’OCPO Entreprises de proximité accueille la profession de taxi que l’on aurait plutôt imaginé à l’OPCO Mobilité et que la pharmacie d’officine, les laboratoires d’analyses médicales, ainsi que les cabinets médicaux et dentaires ne soient pas intégrés à l’OPCO Santé. De même, que les entreprises d’architecture se retrouvent à l’OPCO Entreprises de proximité plutôt qu’à l’OPCO Construction interroge. Mais c’était, parait-il, le souhait de Union Nationale des Syndicats Français d’Architectes (UNSFA). A ce titre, il n’est pas surprenant que certains OPCO, à peine constitués, soient déjà mis à mal. C’est le cas notamment de l’OPCO Santé. Il faut s’attendre à quelques réajustements à l’usage, dans les prochains mois sans doute…

 

En tout cas, voici les onze opérateurs agrées au 1er avril 2019 et leurs périmètres principaux : 

 

AFDAS : presse, édition, audiovisuel, cinéma, industries créatives, communication, publicité, médias, sport-loisirs, télécommunication, divertissement… 

 

ATLAS :  banque, finance, assurances, services financiers et de conseil, professions juridiques, comptables, bureaux d’études techniques (géomètres experts, économistes de la construction)…

 

OPCO Cohésion sociale : habitat social, animation, centres sociaux-culturels, insertion, sport, enseignement, formation, emploi, tourisme social, conseils d’architecture, d’urbanisme et d’environnement…

 

ESSFIMO : entreprises à forte densité de main-d’oeuvre :  travail temporaire, hôtellerie, restauration, restauration rapide, thalasso, thermal, tourisme, aéroportuaire, commerce de gros, pressing, teinturerie, formation, enseignement agricole, bois-forêt…

 

OCAPIAT : agriculture, pêche, alimentaire, agroalimentaire, coopératives agricoles, pêche de loisir et protection aquatique, conchyliculture, aquaculture, parcs zoologiques, entreprises du paysage, centres équestres… 

 

OPCO 2I Interindustriel : industrie, métallurgie, textile (soit 22 branches, représentant la quasi-totalité de l’industrie, mais aussi certaines branches comme la couture parisienne, la bijouterie-joaillerie, l’horlogerie, cuir et peaux…)

 

OPCO Construction :  BTP, matériaux de construction…

 

OPCO Mobilité : transport routier, ferroviaire, aérien, maritime, fluvial, logistique services de l’automobile et du cycle-moto-cycle, guides accompagnateurs du tourisme, agences de voyage, auto-écoles…

 

OPCO entreprises de proximité : imprimerie de labeur, industrie graphique, sérigraphie librairie, chaussure, assistants maternels, immobilier, métiers de bouche, esthétique-parfumerie, pharmacie d’officine, entreprises d’architecture, avocats, notaires, huissiers de justice, cabinets dentaire, funéraire, taxis…

 

OPCO Santé : professions de santé, sanitaire et social, médico-social, EPHAD…

 

OPCO Commerce (Opcommerce) : vente, négoce, commerce de détail, de gros, grande distribution, lunetterie, antiquité-brocante, photographie, horlogerie-bijouterie… 

 

Les organismes paritaires collecteurs agréés (OPCA), qui sont devenus des opérateurs de compétences (OPCO), vont maintenant devoir rattraper le temps perdu… 

 

Pour se repérer : https://www.trouver-mon-opco.fr/annuaire-opco