Archives du mot-clé Coutellerie

La coutellerie Thiéroise à la pointe

coutellerie-CLa Ville de Thiers est le berceau de la coutellerie française, un art ancestral qui comptait à la fin du XVIIIème siècle près de 400 marques de couteaux et un grand nombre d’artisans. Une tradition qui a connu ses hauts et ses bas et qui, aujourd’hui, porte les espoirs d’une Ville et de sa Région, l’Auvergne.

 

Le renouveau est venu en 1994, il y a bientôt 20 ans. A la base, une initiative de copains passionnés qui débouchera sur la création de la Confrérie du couté de Thié (en patois)… comprendre du couteau de Thiers. Une structure associative qui réunissait à son origine des couteliers, des designers, et des passionnés de coutellerie.

 

Pour comprendre, il faut savoir que Thiers fabriquait toutes sortes de couteaux régionaux, mais, étonnamment, aucun d’eux ne portait sa propre marque. Le fameux Laguiole venait lui-même pour 95% des ateliers thiernois et Thiers n’en récoltait que les miettes de notoriété.

 

C’est autour de cette réflexion qu’est né le couteau Le Thiers, une marque fort judicieusement déposée à l’INPI, autant qu’un design élégant et épuré fait pour plaire à la clientèle exigeante.

Chaque compagnon fabricant peut proposer son interprétation du Le Thiers, mais pour obtenir le droit de graver sa marque, il doit présenter un prototype au Conseil de Jurande et s’engager à respecter un lourd cahier des charges qui l’obligera notamment à veiller à ce que toutes les opérations (de forge, de laminage, d’estampage, de traitement thermique et de montage,…) soient réalisées sur le Bassin de Thiers.

C’est là que se situe la force de cette aventure collective. Car, asseoir les bonnes pratiques en contrôlant la conformité technique, qualitative et territoriale du couteau – la fameuse traçabilité – est sûrement la meilleure arme pour perdurer et se développer économiquement.

 

coutellerie-BLa Maison Chambriard a été de l’aventure dès le début, une famille de couteliers fabricants de père en fils depuis la fin du 19ème siècle. Les deux frères ont lancé leur propre modèle Le Thiers en 1998, une fabrication qui ne se limite pas seulement à l’élégant couteau de poche, mais aux arts de la table, avec des couteaux de cuisine performants à usage professionnel .

En savoir plus